Le matériel pour la pêche à la mouche

Le matériel utilisé pour la pêche à la mouche doit être performant surtout pour pêcher les grands poissons. Il y a le matériel de base et d'autre côté les accessoires indispensables pour le confort du pêcheur.

Le matériel indispensable

En premier lieu le fouet qui au fil des années change de bambou en fibre de verre, et de nos jours, ils sont en carbone. Ensuite le moulinet de type manuel simple ou démultiplié, le moulinet comme ceux de Vivarelli qui est semi-automatique ou automatique, mais aussi des moulinets qui diffèrent selon le diamètre de sa bobine, soit normal ou grand.


La soie qui sert à propulser le leurre, et aussi de fouetter pour mieux se lancer. La soie naturelle est efficace, mais nécessite des entretiens, et surement c'est pour cette raison que la plupart des pêcheurs utilisent la soie artificielle. La soie est soit plongeante, flottante ou intermédiaire, mais c'est une question de goût et d'habitude, mais aussi du poisson qu'on veut attraper et la condition générale de pêche.


Pour le backing, c'est la réserve de fil qu'on raccorde au moulinet et à la soie. Ensuite le bas de ligne qui sert de transition entre la mouche et la soie, dans la plupart des cas fabriqués en nylon. Et sans oublier la mouche qu'on fixe en bas de ligne qui imite une nymphe, une émergente ou une noyée, mais peut aussi inciter le poisson comme le streamer.

Les accessoires de pêche à la mouche

Auparavant, les pêcheurs utilisent le chapeau à plumes, mais de nos jours, il est remplacé par une visière ou par une casquette ordinaire. Pour le gilet, il est indispensable pour mettre les réserves de matériel, petits accessoires et outils.


Les lunettes polarisantes qui servent à détecter les poissons en cas de fort ensoleillement ou d'une eau plus claire pour la pêche à la mouche. La pince qui sert à enlever les hameçons plantés ailleurs, à couper les fils, des aiguilles, un produit qui sert à faire flotter les mouches sèches.